Accès rapide:
Nom d'usager:    Mot de passe:    
Nos partenaires

  
Recherche du dossier d'un joueur
  Nom de famille:
  


 
 
             
 
   

Revue de presse
Les Aigles opposés aux champions de la saison

Steve Turcotte, Le Nouvelliste, le 7 septembre 2012


Imprimer
(Trois-Rivières) Comme deuxième mandat en séries, les Aigles Plante Sports vont en découdre à partir de ce soir à Repentigny avec le Royal, couronné champion de la saison régulière dans la LBEQ.

Après un premier tour facile - un balayage enregistré face aux Ducs de Longueuil - les hommes de Rémi Doucet seront testés face à un club mature, sans faiblesse apparente. Le Royal a d'ailleurs tabassé les Aigles à quelques reprises cet été, mais Doucet s'encourage avec le fait que son club a eu le dessus lors du dernier match entre les deux équipes.
 
«On affronte un club avec du talent. Solide au monticule, solide au bâton. Repentigny mise sur plusieurs joueurs de 22 ans, ces gars-là vont être affamés. C'est un beau défi, et je pense que nous sommes prêts à y faire face.»
 
Doucet n'a pas besoin de chercher bien longtemps la clef pour avoir du succès face à une équipe aussi aguerrie.
 
«Il ne faut pas leur ouvrir la porte! Si on leur donne des coureurs gratuits avec des erreurs, des buts sur balles, ils vont nous faire mal. On ne l'a pas fait face aux Ducs et ça nous a bien servi, il faut garder la même recette. Et, à l'inverse, il faut continuer de faire preuve d'opportunisme en attaque.»
 
Pendant que les Aigles s'amusaient en première ronde, le Royal a eu besoin de six matchs pour écarter les Cards de LaSalle de son chemin. Doucet refuse pourtant d'y voir là un avantage quelconque pour son club, bien au contraire.
 
«Les joueurs du Royal sont encore sur le beat, nous il faudra reprendre notre rythme et rapidement, à part ça! Après la série face aux Ducs, nos joueurs auraient aimé jouer le lendemain. Il y avait un peu d'impatience dans le groupe au cours des derniers jours...»
 
Pour ce premier match, Doucet va confier la balle à Alexandre Janelle-Gagnon, qui a été impérial en première ronde. Deux victoires, 11 manches lancées, un seul point mérité, voilà du boulot impeccable! Après le duel de ce soir, les deux clubs vont se retrouver demain soir, cette fois au stade Fernand-Bédard. 

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault, collaborateur au site Internet de la LBJÉQ.



   
 

wqeqwewqeqwe