Accès rapide:
Nom d'usager:    Mot de passe:    
Nos partenaires

  
Recherche du dossier d'un joueur
  Nom de famille:
  


 
 
             
 
   

À la Coupe Canada de baseball
Samuel Savoie, médaillé de bronze
Revue de presse

Stéphane Proulx, L’Éveil, le 2 septembre 2012


Imprimer
S’il avait écouté toutes les personnes qui lui disaient d’oublier tout espoir de percer l’alignement des Ailes du Québec en 2012 puisqu’il n’évoluait pas dans le midget AAA l’an dernier, Samuel Savoie ne se retrouverait pas aujourd’hui avec une médaille de bronze au cou.

Photo En raison de la qualité de son gant, Samuel Savoie est considéré comme l’un des meilleurs joueurs d’avant-champ au Québec chez les 18 ans et moins.
Optant plutôt pour une approche positive et se basant sur le principe qu’advienne ce qui pourra, au fond de lui, il saura qu’il aura donné son maximum. C’est dans cet état d’esprit qu’au mois de mars dernier, en tant que membre du midget AAA des Associés de Laval, il a pris part à un camp de perfectionnement en Floride.
 
Cependant, à l’issue d’une première journée qui n’avait pas été à son goût, il s’était senti plus stressé qu’à l’habitude. Faut dire qu’en 2012, des malaises persistants à l’épaule l’ont empêché de jouer régulièrement aux positions où il excelle, soit comme 2e but ou à l’arrêt-court.
 
«Rapidement, je me suis aperçu qu’en voulant trop bien faire, je me tirais dans le pied. Dès lors, en demeurant davantage à l’intérieur des limites, mon niveau de jeu s’est amélioré au point d’être remarqué par les dirigeants des Ailes», de confier ce jeune joueur de 16 ans.
 
Quelques semaines plus tard, Savoie se joignait officiellement aux Ailes, le club qui regroupe les meilleurs joueurs de 17 ans et moins au Québec. Au sein de cette formation, l’Eustachois de 16 ans a été employé principalement comme joueur de 2e but. Dans le but de rattraper l’inactivité à cette position en 2011, celui-ci a obtenu beaucoup de temps de jeu. Faut dire aussi que du mois de mai à la mi-août, les Ailes ont un horaire très chargé, disputant des rencontres autant dans le circuit midget AAA que dans la Ligue senior élite. «De jouer autant de parties sans avoir plus de 2 jours de congé, j’ai réalisé encore plus cette année qu’un athlète au baseball doit composer inévitablement avec la fatigue physique et mentale», laisse entendre Savoie.
 
Un talent remarqué
Issu du programme sport-études de l’école Saint-Gabriel, le sujet de ce reportage est devenu le premier joueur de ce programme à mériter un poste avec les Ailes. Coordonnateur du programme, Christian Savoie, qui s’adonne à être le père de Samuel, espère que le cheminement de son fils saura inspirer d’autres jeunes joueurs à vouloir suivre ses traces. Tout en exprimant sa gratitude envers les instructeurs, il se réjouit aussi que le programme qu’il a aussi mis sur pied à Laval, a vu également un joueur être sélectionné par les Ailes (Charles Leblanc).
 
Pour en revenir à Samuel Savoie, ses qualités défensives lui ont permis de camper un rôle de régulier lors de la récente Coupe Canada. Même s’il a éprouvé des ennuis au bâton, cela n’a pas affecté la qualité de son gant. Lors de cette compétition présentée à London (Ontario), il a ainsi contribué à la conquête de la médaille de bronze par les représentants québécois, à la suite d’une victoire de 7-2 sur les Manitobains. En demi-finales, le Québec avait aussi bien fait avant de voir leurs rivaux de la Colombie-Britannique revenir de l’arrière, pour finalement l’emporter 6-4. Maintenant que sa saison est terminée avec les Ailes, Savoie prêtera main-forte aux Bisons dans le junior élite, avant de débuter les entraînements avec l’Académie de baseball du Canada.
 
Revue de presse publiée par Jacques Lanciault, collaborateur au site Internet de la LBJÉQ.


   
 

wqeqwewqeqwe