Accès rapide:
Nom d'usager:    Mot de passe:    
Nos partenaires

  
Recherche du dossier d'un joueur
  Nom de famille:
  


 
 
             
 
   

Revue de presse
Le Royal malmène les Cards

Axel Marchand-Lamothe, L’Écho de Repentigny, le 3 septembre 2012


Imprimer
REPENTIGNY - Le Royal de Repentigny a sorti l’artillerie lourde dimanche soir et s’est approché à une seule victoire d’une participation à la demi-finale après avoir signé un gain sans équivoque de 20 à 2 dans le cinquième match de sa série quatre de sept contre les Cards de LaSalle.

Menant 2 à 0 après une manche, le Royal a tonné pour 13 points à la deuxième alors que les 17 frappeurs qu’il a envoyés au marbre ont placé la balle en lieu sûr à huit reprises en plus de soutirer et deux passes gratuites. Deux d’entre eux ont également été atteints par un tir. Fébriles, les Bleus ont complété la marque en ajoutant trois points en troisième et deux points additionnels à la manche suivante.
 
Chacun des neuf membres du rôle offensif partant a contribué à l’attaque de 16 coups sûrs du Royal. Cinq d’entre eux en ont réussi deux tandis que Derek Legault a frappé deux simples et un double. Kévin Bergeron s’est également illustré en faisant marquer quatre points alors que Dominique Samyn, Alexandre Gauthier, Charles-Antoine Saint-Hilaire et Legault ont produit trois points chacun.
 
La réplique des Cards est venue en sixième manche lorsqu’ils ont évité le blanchissage en marquant deux points non mérités aux dépends de la recrue Yanick Le Blanc.
 
Samuel Ouellet a amorcé le match au monticule pour le Royal. Il a lancé trois manches sans accorder de point avant d’être remplacé par Philippe Charpentier qui a muselé les Cards en quatrième et cinquième pour mériter la victoire.
 
Après une journée de congé lundi, le Royal tentera d’éliminer les Cards et passer à la demi-finale mardi soir, alors que la série quatre de sept se transportera à LaSalle.
 
(Avec Pierre Miquelon) 

Revue de presse publiée par Jacques Lanciault, collaborateur au site Internet de la LBJÉQ.



   
 

wqeqwewqeqwe