Accès rapide:
Nom d'usager:    Mot de passe:    
Nos partenaires

  
Recherche du dossier d'un joueur
  Nom de famille:
  


 
 
             
 
   

Revue de presse
L'égalité créée

Axel Marchand-Lamothe, Agence QMI, 24 septembre 2012


Imprimer
Le Royal de Repentigny a créé l’égalité 1-1 dans la série finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec, dimanche au parc Ahuntsic, grâce à une victoire de 5-3 sur les Orioles de Montréal.

Les vainqueurs ont pris les devants pour de bon en troisième manche après un retrait et deux buts sur balles. Le simple au champ opposé de Daniel Lepage contre Bryan Corona (2-1) a amené Alexandre Gauthier à bon port pour inscrire le point gagnant. Un autre simple, celui de Marc-Antoine Soutière, a donné un point d’assurance à Repentigny. L’entraîneur des Orioles Daniel Brodeur a alors retiré Corona du match au profit de Claude Ortiz.
 
Du côté de Repentigny, le droitier Kéven Spénard (3-0) est demeuré intraitable après un début de rencontre difficile. Au final, il a éparpillé neuf coups sûrs et trois buts sur balles en sept manches, enregistrant six retraits au bâton.
 
«Ç’a bien été, a confié le lanceur gagnant. Il fallait oublier les erreurs et ne pas se laisser déranger. On est revenu fort et on est resté concentré.»
 
Les visiteurs avaient pris les devants dès la manche initiale grâce au premier frappeur, Derek Legault. Il a cogné un solide double avant de voler le troisième coussin et filer au marbre sur le mauvais relais du receveur Nicholas Lecompte. Kevin Bergeron a enchaîné avec un long circuit au champ gauche, son premier des séries éliminatoires, pour porter l’avance du Royal à 2-0. Les problèmes de Corona se sont poursuivis alors qu’il a rempli les sentiers avant de concéder un troisième point sur le roulant de Lepage.
 
Les Orioles n’ont pas mis de temps à répliquer en fin de manche. Jérémi Chalifour a amorcé le tour au bâton avec un simple. Le voltigeur Marc-André Corbeil a ensuite échappé le ballon d’Alexandre Massicotte pour placer les deux coureurs en position de compter. Dany Deschamps et Yannick Gibeau ont suivi avec des ballons-sacrifices consécutifs. Montréal a créé l’égalité sur le double de Jean-Philippe Laberge.
 
Garder le momentum
L’entraîneur-chef du Royal, Danny Prata, était heureux de voir ses vétérans se lever après le dur échec encaissé à Repentigny jeudi. «Nous avons marqué trois points tôt dans le match. La première manche est la plus importante, parce qu’elle donne le ton. Kéven a bien lancé et nos joueurs ont continué à travailler, à se rendre sur les buts», a-t-il noté.
 
«Perdre le premier match à la maison a fait mal, mais nous savions que nous pouvions revenir. Lundi, il faudra profiter du momentum et faire basculer la série de notre côté», a ajouté Bergeron.
 
La troisième rencontre de la série sera disputée au parc Champigny de Repentigny lundi soir.
 
Le Royal de Repentigny a signé une victoire de 5-3, dimanche après-midi.(PHOTO CHRISTIAN RICHARD/AGENCE QMI)
Revue de presse publiée par Jacques Lanciault, collaborateur au site Internet de la LBJÉQ.


   
 

wqeqwewqeqwe