Accès rapide:
Nom d'usager:    Mot de passe:    
Nos partenaires

  
Recherche du dossier d'un joueur
  Nom de famille:
  


 
 
             
 
   

Revue de presse
Le Royal massacre les Orioles

Axel Marchand-Lamothe, L’Écho de Repentigny, le 25 septembre 2012


Imprimer
REPENTIGNY - Le Royal de Repentigny a repris le contrôle de la série finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec lundi soir au parc Champigny en démolissant des Orioles de Montréal 12 à 2.

Le Royal n’a pas perdu de temps à s’inscrire au pointage en profitant de deux erreurs défensives des Orioles dès la manche initiale inscrire quatre points. Avec deux coureurs sur les sentiers, Kevin Bergeron a ouvert la marque en poussant Derek Legault au marbre sur l’erreur du joueur de troisième coussin de Montréal Charles-André Croisetière. Le frappeur de choix de Repentigny Simon Gravel a enchainé avec un faible simple au champ opposé qui a fait marquer Bergeron et Daniel Lepage. Gravel comptera le quatrième point des locaux au dépend du partant montréalais Yanick Gibeau (2-2) sur le simple d’Olivier Jubinville.
 
Les hommes de Danny Prata en ont rajouté en deuxième manche avec le troisième point produit de la rencontre de Gravel. Les Orioles se sont finalement inscrits au pointage en début de troisième manche grâce au troisième circuit des séries de Dany Deschamps, une claque bonne pour deux points. C’est tout ce qu’Yves Lafleur (2-1) a concédé à Montréal lors de la rencontre. Lafleur a lancé 5,2 manches, concédant deux points, dont un seul mérité, sur cinq coups sûrs et trois buts sur balles.
 
Nicolas Roux a permis au Royal de faire 6 à 2 en fin de manche, propulsant Charles-Antoine Saint-Hilaire à la plaque.
 
Repentigny a explosé pour six autres points, cette fois contre Raul Rodriguez, en fin de sixième manche. Bergeron, Alexandre Gauthier et Charles-Antoine Saint-Hilaire, sur un circuit, ont produit deux fois chacun.
 
Ajustements
Après le match, Danny Prata ne tarissait pas d’éloges envers ses protégés qui, après un premier match difficile en défensive, se sont bien repris. «Les joueurs savent que pour gagner un championnat ont doit penser à la défensive en premier. Avec nos lanceurs, comme Yves Lafleur ce soir, en faisant les jeux de bases, je reconnais mon équipe», a-t-il livré.
 
Toujours chez les gagnants, Simon Gravel, avec trois points produits, est sorti de la léthargie qui le touchait depuis le début de la finale. «J’ai changé ma position au bâton un petit peu, explique la recrue. Même si les contacts n’ont pas été très solides, je peux dire que je suis satisfait d’avoir contribué à la victoire.»
 
La série se transporte mardi soir au parc Ahuntsic à Montréal où les deux formations croiseront de nouveau le fer avec Repentigny en avance 2 à 1.
 
Troisième match de la série finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec opposant le Royal de Repentigny aux Orioles de Montréal. (Christian Richard/L'Écho de Repentigny)
Revue de presse publiée par Jacques Lanciault, collaborateur au site Internet de la LBJÉQ.


   
 

wqeqwewqeqwe