Accès rapide:
Nom d'usager:    Mot de passe:    
Nos partenaires

  
Recherche du dossier d'un joueur
  Nom de famille:
  


 
 
             
 
   

Revue de presse
Dufour passe des Condors aux Castors

Richard Boutin, Le Journal de Québec, le 8 janvier 2013


Imprimer
À la barre des Condors de Charlesbourg dans le circuit midget AAA depuis cinq ans, Dufour attendait d’obtenir sa chance dans la LBEQ depuis belle lurette. Il cumulera aussi les fonctions de directeur-gérant.

«J’avais hâte d’obtenir cette opportunité et je suis super content, a-t-il raconté. Mon plus gros défi est de changer la mentalité au sein de l’équipe. L’an dernier, les gars se présentaient au terrain sans objectif précis. Ce n’était pas grave de perdre. Tout était oublié 15 minutes après le match peu importe le résultat.
 
«Un autre objectif est de regrouper tout le monde autour d’un objectif d’équipe, poursuit Dufour, qui a remporté deux titres provinciaux à la barre des Condors. C’était beaucoup individualiste, l’an dernier. On mise sur un bon noyau de joueurs.»
 
Dufour prend la relève de Patrick Baron comme entraîneur-chef et de son père, Gaétan, comme directeur gérant. Le contrat de Baron venait à expiration au terme de la dernière campagne. Tout comme Baron, ses adjoints Guy Roy et Mathieu Vallières ne seront pas de retour.
 
«En acceptant les deux jobs, je voulais m’assurer de recommencer à neuf. Mon père va me donner un coup de main avec la paperasse et va assurer la transition. Mes adjoints Jean-Nicolas Blanchet, Philippe Lamirande et Charles Ménard vont me suivre dans le junior. Je voulais débuter ce nouveau défi avec mes acolytes de toujours.»
 
Le président François Domingue estime que le moment était venu d’amener du sang neuf. «Après une saison difficile, ça prenait du changement, a-t-il expliqué. Nous sommes heureux de compter sur Dave pour mener ce changement.»
 
Repêchage
Le repêchage régional aura lieu ce soir. Les Castors CDE et les Capitales Junior de Québec sélectionneront une dizaine d’espoirs. Fils d’Eddie Lantigua, le troisième but et artilleur John-Anthony Lantigua et le lanceur Alexandre Laprise représentent les deux plus beaux espoirs.
 
Les Castors possèdent la première sélection. «Notre décision n’est pas coulée dans le béton à 100 pour cent, a illustré Dufour, qui dirigeait Lantigua, l’an dernier. John-Anthony est un gros espoir, mais il pourrait nous quitter rapidement si jamais il est repêché par une équipe des ligues majeures, en juin 2014. De son côté, Laprise est un bon lanceur qui sera avec nous plus longtemps.»
 
Revue de presse publiée par Jacques Lanciault, collaborateur au site Internet de la LBJÉQ.


   
 

wqeqwewqeqwe