Accès rapide:
Nom d'usager:    Mot de passe:    
Nos partenaires

  
Recherche du dossier d'un joueur
  Nom de famille:
  


 
 
             
 
   

Revue de presse
Le Royal est prêt à défendre sa couronne

Axel Marchand-Lamothe, L’Écho de Repentigny, le 5 mars 2013


Imprimer
REPENTIGNY - Si l'hiver est loin d'être terminé, une odeur de printemps flottait à l'école Félix-Leclerc, vendredi soir dernier, alors que les champions en titre de la Ligue de baseball junior élite du Québec, le Royal de Repentigny, tenaient leur premier entraînement en vue de la saison 2013.

Plusieurs nouveaux visages étaient présents pour tenter de se tailler un poste avec la formation lanaudoise qui a perdu huit vétérans à la suite de la conquête du championnat l'été dernier. L'entraîneur-chef Danny Prata refuse toutefois de parler de reconstruction pour la prochaine saison. «Notre personnel de lanceurs sera encore très bon cette année avec Kéven Spénard, Yves Lafleur, Christopher Sauvé, Tristan Legault et Kevin Bergeron. C'est au bâton que nous devrons faire les choses différemment pour combler certains départs. Le Royal a de bonnes bases pour être compétitif pour les trois ou quatre prochaines années», soutient-il.
 
Le repêchage a aussi permis au Royal de mettre la main sur plusieurs joueurs de talent, dont Alex Lalonde, Kevin Soucy et, s’il se rapporte à l’équipe, Moises Perez. Un joueur comme Patrick Lapostolle, un colosse provenant du Junior AA, aura aussi la chance de se faire valoir. Sans oublier Vincent Dion qui risque d’être le joueur de deuxième coussin régulier de l’équipe.
 
«Nous savions que nous avions besoin d’ajouter de bons frappeurs pour complémenter notre vitesse. L’an dernier, nous pouvions compter sur la grosse manche pour se tirer d’affaire, mais en 2013, il faudra approcher les matchs différemment», poursuit Prata.
 
À la recherche d'un leader
Deux choses dérangent encore Danny Prata à l'aube de cette nouvelle saison : le risque de blessures et l’absence de leaders établis. «Nous savons que nous avons une équipe un peu fragile. Il faudra donc avoir des joueurs au meilleur de leur condition physique et s'assurer de les utiliser adéquatement», a commenté l'entraîneur.
 
Prata s'entend également pour dire qu'avec le départ des nombreux joueurs de 22 ans, l'équipe d'entraîneurs aura plus de travail à faire pour conserver l'harmonie dans le vestiaire et sur le banc. «On espère voir certains de nos joueurs s'affirmer et prendre le contrôle de l'équipe. Ce peut autant être un vétéran du Royal qu'un jeune de 19 ans. Il faudra donc changer notre approche auprès d'eux et peut-être les encadrer un peu plus», explique Danny Prata.
 
Répéter
Du côté des joueurs, la confiance règne. «Ce sont les autres équipes qui auront la pression de nous battre, confie Derek Legault. Nous sommes plusieurs à avoir joué avec les nouveaux dans le passé, donc on se connaît. Ce sont des jeunes qui veulent apprendre.»
 
Pour le vétéran Kéven Spénard, le changement de dynamique dans l’équipe ne devrait pas poser de problème outre mesure. «Nous nous faisons confiance entre nous. Ce qui fait notre force, c’est que l’équipe ne repose pas sur un seul joueur. Tout le monde va s’impliquer pour gagner cette année encore», a-t-il livré.
 
«On doit prendre notre place et remplacer les vétérans, renchérit Kevin Bergeron. On ne pourra plus surprendre comme l’an passé et ce sont les ajustements durant la saison qui feront la différence.»
 
Le Royal de Repentigny amorcera la saison 2013 à domicile le 10 mai prochain en recevant les Orioles de Montréal, qu’ils ont défaits en finale de la LBJEQ.
 
Revue de presse publiée par Jacques Lanciault, collaborateur au site Internet de la LBJÉQ


   
 

wqeqwewqeqwe